TAILLEFER Richard

TAILLEFER Richard : Un poète Débraillé

 

Extrait du portrait littéraire par Patricia Laranco

 

"Sa rencontre sérieuse, réelle avec la littérature aura lieu, en 1977, avec sa toute première publication, à compte d’auteur, d’un ensemble de poésies rassemblées sur l’initiative de son épouse. Tirée à 300 exemplaires, la plaquette connait un indéniable succès d’estime et lui vaut, déjà, dans le cadre de son milieu professionnel(celui des cheminots), une forme de « reconnaissance ». Il avoue qu’il subissait à l’époque essentiellement l’influence de Jacques Prévert, qu’il cite comme sa « première découverte poétique ».Ensuite, la chance lui fait croiser la route de Maurice Bourg,directeur de la revue poétique La Sape ; cela se passe en région parisienne, à Montgeron où il travaille désormais (depuis 1973, en tant que cheminot à la SNCF), lors d’une exposition intitulée Le Mur aux Poèmes. Bourg, qui a déjà remarqué son écriture, se montre très encourageant et, de fil en aiguille, lui permet de faire la rencontre de poètes confirmés tels que Serge Brindeau et Jacques Arnold.La Sape lui consacrera un de ses traditionnels "feu de bois"Dans le même temps, outre les poésies de Bourg et de Brindeau, il découvre celles de Guillevic, de Jean L’Anselme, de Vénus Khoury-Ghata, de Michel Deguy, de Guy Allix, de Jean-Luc Maxence, de Jean-Claude Renard, de Jean Orizet et de Jean Breton. Il se met à fréquenter assidûment les soirées poétiques et achète régulièrement,en kiosque, les revues Poésie 1 et Vagabondages.Il parle de cette époque (fin des années 1970) comme d’une époque déterminante, d’un véritable « big bang poétique » qui va orienter sans retour l’évolution de son style."

 

6e5ba9 5b1ff97c3ed0fd23581b93214035249c

 

Retrouvez le site de l'auteur, du poète

http://richardrf.wixsite.com/richard-taillefer

 

 

 

 

Salon du livre 2017 auteur exposition Aurore Etoilée Nomad'expo BLEE TAILLEFER Richard

×